Phytothérapie

L’herbe-aux-vers

Les vers sont des créatures mystérieuses, fantomatiques, nocturnes. Ils suivent les phases de la Lune pour se multiplier et redoubler d’activité.

C’est quoi, un ver intestinal ?

Les vers intestinaux sont nombreux et ont des formes variées. Le plus fréquent en France, l’oxyure, est un petit ver blanc (entre 5 et 10 millimètres) qui vit dans le tube digestif. Son nom scientifique est Enterobius vermicularis. Mais il en existe bien d’autres.

Les maladies provoquées par les vers intestinaux peuvent être très variées. Ils pénètrent dans l’organisme tout simplement par la bouche lors des repas. Les œufs de ces vers peuvent être présents sur de la nourriture, d’où l’importance du lavage des fruits et légumes avant chaque utilisation.

On peut également les ingérer en touchant un objet souillé puis en mettant les mains à la bouche. Certains de ces vers vivent dans l’intestin (comme les vers solitaires ou tænia) alors que d’autres passent par l’intestin mais s’installent dans d’autres endroits de l’organisme.

Nos animaux de compagnie sont également des hôtes très appréciés par les vers, il est donc important et primordial de les traiter régulièrement.

Utiliser un vermifuge adapté sera d’une grande utilité pour éviter la multiplication trop rapide de ces étrangers. Ces traitements existent depuis bien longtemps.

D’ailleurs, un ancien vermifuge d’apothicaire fut vendu dans une boite bleu ciel, portant le visage complice d’une pleine lune, sous la marque justement nommée « Vermifuge Lune ».

L’herbe-aux-vers combat tous ces hôtes indésirables, mais également les poux et les puces.

Ancien traitement d’apothicaire, le Vermifuge Lune

La tanaisie, herbe-aux-vers

Nom commun : Tanaisie commune
Nom latin : Tanacetum vulgare
Noms populaires : Albanose, athanase barbatum, barbotine, herbe amère, herbe du bon chasseur, herbe de Saint-Marc, herbe sainte, herbe aux vers, Sent-Bon, tanacée.
Famille botanique : Astéracées

tanaisie, herbe-aux-vers

Ses propriétés :

  • Digestif : tonique du système digestif, dyspepsie, apéritif (anorexie)
    • Antihelminthique : vermifuge (contre les ascaris et les oxyures)
  • Circulatoire : anémie
  • Reins : diurétique, goutte
  • Système nerveux : antispasmodique, contre la nervosité
  • Génital : dysménorrhées, leucorrhée
  • Peau – antiseptique : plaies
  • Antiinflammatoire : entorses, contusions, goutte en traitement externe
pub

Comment reconnaître l’Herbe-aux-vers

La plante est haute d’environ 50 cm. Sa tige toute droite, ligneuse, remplie de moelle, porte de grandes feuilles vert foncé, finement découpées. A son extrémité sont groupées sur un même plan de nombreuses fleurs, au coloris jaune d’or profond, en forme de boutons ronds, sans pétales.

La plante dégage au froissement un parfum complexe : aromatique, camphré, quelque peu mentholé, frais.

La floraison a lieu de juillet à octobre.

Elle apprécie tout particulièrement les bords des chemins, des petites routes, les berges, les talus, les remblais de chemins de fer, les lisières forestières, toujours bien exposés au soleil.

l'herbe aux vers
La tanaisie

Dans votre jardin

C’est une plante vivace, elle reste en terre d’une année sur l’autre et se multiplie toute seule.

De plus, c’est une fleur qui aime former des groupes denses, vous devez donc la planter en formant des buissons ronds pour un bon développement.

Sa floraison ayant lieu quand les annuelles et la plupart des vivaces sont défleuries, placez-la près d’un lieu d’où vous pourrez apercevoir l’éclat des ses jolies capitules jaune d’or.

Profitez donc des puissants principes actifs de la tanaisie et préparez un répulsif, un fongicide, ou encore un insecticide, naturel et vraiment très efficace.

Un insecticide végétal

Attention ! Ne déposez pas cette plante sur le tas de compost, sous n’importe quelle forme que ce soit, car elle inhibe sa fermentation.

Préparation et utilisation

Ce sont essentiellement les sommités fleuries qui sont utilisées en phytothérapie.

Infusion – vermifuge (ascaris et oxyures) : 1 cuillère à dessert de semences pour 100 ml d’eau bouillante. Boire le matin à jeun.

vers

Plante neurotoxique et abortive, la tanaisie commune est contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.

Dans les textes anciens, il est dit que Charlemagne faisait déjà cultiver la Tanazitam dans les jardins médicinaux des monastères.

C’est lors de la pleine lune d’août, célébrée par une ancienne fête païenne, qu’il fallait faire provision d’herbe-aux-vers. Ces bouquets magiques, suspendus devant la maison et l’étable, écartaient le mauvais œil, les démons, la grêle et la foudre et favorisaient un accouchement heureux.

Un fagot d’herbe-aux-vers, allumé et passé sous le lit d’un enfant, chassait les influences malignes et rendait celui-ci « gai et beau ».

A lire également :

Comment supporter la canicule ?

Découvrez le dictame, plante crétoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *